Démagnétiser sur un ponton flottant en Pologne

Degaussing on a floating pontoon | Goudsmit Magnetics

Notre expert en démagnétisation, Roy van der Heijden, a reçu un appel lui exposant un problème constitué par la présence de magnétisme indésirable dans des rails installés sur un ponton flottant en Pologne. L’entreprise Goudsmit pouvait-elle résoudre ce problème ? Un ponton est une plateforme ou une barge de poussage qui soutient quelque chose : dans ce cas, une grue qui devait soulever des blocs de béton de 1,3 million de kilos.

Les blocs de béton étaient fabriqués sur terre, après quoi la grue devait les hisser sur le ponton. Les blocs de béton étaient destinés à une autoroute qui était construite au-dessus de l’eau et autour de l’île de La Réunion. La grue devait déposer les blocs de béton au bon endroit sur le fond marin. Toute une mission.
 

Le soudage de rails magnétiques
Le magnétisme se trouvait dans les rails sur lesquels la grue se déplaçait (des traverses de 12 mètres de long). Quatre de ces rails devaient être soudés les uns aux autres au moyen d’un soudage à l’arc sous flux en poudre. Ceci était impossible : les rails étaient magnétiques, ce qui déviait l’arc de soudage.

Nous avons donc reçu un appel du fournisseur néerlandais de la grue qui devait réaliser ce travail en collaboration avec le fournisseur des rails. Il se demandait s’il était possible de supprimer le magnétisme de la manière décrite sur notre site Web. À ses yeux, ça avait plutôt l’air d’un tour de magie jusqu’à ce que Roy van der Heijden, notre expert en démagnétisation, lui explique le procédé. Alors il s’est dit : c’est en effet possible !

 

La solution
« Lorsque je suis arrivé avec mon câble et mon équipement pour supprimer le magnétisme, tout le monde a accouru comme s’ils avaient vu l’eau brûler, raconte Roy van der Heijden. La grue a amené mon équipement à une hauteur de 35 mètres, tout comme l’alimentation électrique. Ce n’était pas une mince affaire de réussir cette intervention ! J’ai d’abord procédé à une mesure : la valeur de la densité de flux magnétique était autour de 200 gauss.

Cela est, en effet, beaucoup trop élevé pour pouvoir souder. Ensuite, j’ai enroulé le câble autour des rails ; la longueur était tout juste suffisante. Puis, j’ai mis le câble sous tension pour le cycle de démagnétisation progressive. En peu de temps, le magnétisme a atteint 40 gauss, niveau auquel la soudure est possible. »

Vous avez un problème de magnétisme indésirable ? Contactez-nous par téléphone au +33 (0)3 20 28 40 00 ou par e-mail à goudsmit.france@orange.fr.