Des overbands pour broyeurs mobiles

Neodymium overband magnet with shredder | Goudsmit Magnetics

Notre Chef de produit de Magnetic Recycling Systems, Leander van der Palen, a constaté une augmentation de la demande d’overbands néodyme à monter au-dessus des broyeur mobiles. À quoi est-ce dû ? Leander explique :

« Le marché des broyeurs mobiles bouge de plus en plus. Le broyeur broie, entre autres, des déchets de construction, de démolition et de l’industrie, des déchets électroniques et des pays industrialisés, du bois, des voitures et autres flux de produits. La machine réduit tous ces matériaux à une certaine taille, et laisse des résidus. Par exemple, des résidus de déchiquetage automobile. Une grande quantité des matériaux broyés sont ferromagnétiques, et d’autres sont non magnétiques. »

 

Léger et compact
Leander poursuit : « Il est important que le plus gros des premières particules de fer libérées soit immédiatement séparé du flux de produit. À cette fin, un aimant est placé perpendiculairement au-dessus de la bande d’exécution du broyeur. Parce que la capacité des broyeurs est relativement élevée – beaucoup de matériaux sont traités dans un court laps de temps – l’aimant doit être solide. Les overbands néodyme ont un champ de capture profond et sont à la fois compacts et légers.


Broyeur mobile
Le poids est crucial, car l’aimant est fixé dans un cadre suspendu et le dispositif ne doit pas être trop lourd sur un broyeur mobile. Le ratio puissance/poids est intéressant, et ces aimants ont une construction compacte et sont montés dans un logement en acier inoxydable exempt d’entretien. En outre, de tels overbands fonctionnent avec un puissant moteur hydraulique entraîné par le flux d’huile du broyeur lui-même. Cela contribue également à la construction compacte et au faible poids. »

 

Usure de la bande
Leander ajoute : « Avec un overband néodyme, la force magnétique est telle qu’elle sépare mieux le fer du matériau et l’évacue plus facilement. L’inconvénient est que cela occasionne une usure supplémentaire de la bande. Sur les conseils de notre fournisseur de convoyeurs à bande, nous avons collé une couche de matériau entre les tasseaux de la bande pour réduire l’impact. »

 

Écrous et billes
Leander : « Au salon de recyclage de Gorinchem, un de nos clients nous a fait part de sa propre impression : “Beaucoup d’acteurs du secteur du recyclage pensent qu’un aimant est un aimant, mais je découvre que ce n’est pas le cas.” Goudsmit a une grand expérience des aimants dans diverses industries, notamment l’alimentation et la manutention, et les aimants néodyme capturent vraiment beaucoup plus de matière que les aimants classiques, comme les modèles ferrite. Les écrous et les billes sont difficiles à capturer, mais nos aimants n’en laissent passer aucun. De plus, le système d’étanchéisation de la bande est parfaitement conçu pour empêcher les particules de fer de pénétrer entre la bande et l’aimant. C’est vraiment remarquable ! »