Pourquoi démagnétiser sur site ?

Degaussing large oil pipeline | Goudsmit Magnetics

Nous avons reçu récemment un appel d’un client néerlandais qui était au bord du découragement. Après avoir fourni des tubes pour la construction d’un pipeline offshore en Inde, il s’est rendu compte que les conduites étaient entièrement magnétiques, ce qui en rendait le soudage impossible. Il s’est ensuivi un vent de panique : la construction s’est arrêtée, les ouvriers du chantier n’avaient plus qu’à attendre et pendant ce temps l’argent fondait comme neige au soleil.

Surprise
Après deux jours de préparation, Ger notre ingénieur SAV, est parti pour l’Inde. Son voyage en voiture, train puis avion a duré 21 heures, mais une fois sur place il a démagnétisé 43 conduites de tubes, à la grande surprise des personnes présentes. Cela a dû faire l’effet d’un tour de magie, car en dehors d’une énorme bobine de câble et d’un boîtier de commande, il n’y avait rien sur place.
 

Quelles sont les causes du magnétisme indésirable ?
Le magnétisme indésirable peut avoir différentes causes, comme le levage magnétique de feuilles de métal ou de tuyaux. On peut aussi le retrouver lors de la détection de fissures magnétiques et même dans certaines opérations mécaniques, telle que le fraisage, le perçage ou le meulage. Ces opérations peuvent produire du magnétisme résiduel qui rend le produit impossible à manipuler.

Comme chacun sait, le magnétisme attire ou repousse. Dans ce cas précis, quand les soudeurs essayaient de travailler sur les tubes, l’arc électrique était repoussé et les électrodes étaient attirées vers le tube. Il était donc impossible de souder. Heureusement, Ger est arrivé sur le site en sauveur.
 

Un petit miracle
Ger a mesuré la valeur magnétique de plusieurs conduites de tubes et a entouré les extrémités d’un tronçon de quelques mètres de câble, pour former une bobine. Il a bricolé le boîtier de commande et le magnétisme a complètement disparu en quelques instants. Simple comme bonjour ! Il a ensuite passé une journée et demie à faire la même opération sur les 42 autres tubes et le travail était fait. « Ger le magicien » pouvait rentrer chez lui.
 

Jusqu’en Inde ?
Dans les entreprises de production, le magnétisme indésirable survient par exemple dans les matrices. Celles-ci peuvent adhérer les unes aux autres, ce qui entraîne des arrêts de production et des dommages. Les entreprises confrontées à ce type de problème disposent souvent de leur propre tunnel de démagnétisation avec une armoire de commande. C’est une solution plus simple pour amener le produit de A (magnétique) à B (démagnétisé).

Si cette opération n’est nécessaire que ponctuellement, l’élément à traiter peut également être expédié chez Goudsmit à Waalre. Mais s’il s’agit, comme en Inde, de tubes en acier d’une longueur de 4 mètres et de 70 cm de diamètre, avec une paroi épaisse, cela n’est évidemment pas possible. Et à fortiori si l’équipement à démagnétiser a une longueur de plusieurs kilomètres, comme par exemple les voies ferrées magnétisées.
 

Unité de démagnétisation mobile
Pour ces situations spécifiques, les ingénieurs de Goudsmit ont mis au point un système mobile dans lequel le tunnel a été remplacé par 100 à 200 mètres de câble enroulé sur un chariot. Le câble est enroulé autour du tube ou de la machine pour former une bobine, après quoi le courant envoyé depuis l’armoire de commande se charge de la démagnétisation.

Jusqu’à récemment, seuls les techniciens Goudsmit, comme Ger, étaient en mesure de faire fonctionner cette unité. Grâce à une mise à niveau récente, l’unité dispose désormais d’un écran tactile, d’une interface et d’un menu de sélection simple d’utilisation ; n’importe qui peut paramétrer le système, qui procède ensuite automatiquement aux réglages. Où que ce soit à travers le monde.