Les filtres sont appliqués…

Récupération des métaux dans les déchets

Sur le salon Recycling Aktiv, Goudsmit Magnetics (Waalre) (espace extérieur R456) présente une ligne de récupération de démonstration complète pour la récupération des métaux ferreux et non-ferreux dans les ASR (résidus de déchiquetage d’automobiles), les métaux, le bois, et les déchets de construction et de démolition, par exemple. Pendant le salon,
les matériaux à séparer font un tour sur un séparateur non ferreux mobile, puis passent sous un aimant à tambour à « ferraille » permanent qui récupère les particules de fer afin de les rejeter par le haut dans le flux de produit. Le séparateur à courant de Foucault mobile développé par Goudsmit est construit sur une remorque et équipé d’un séparateur non ferreux ultra-puissant, du type NF1500/38HI, qui contient le plus puissant rotor magnétique du marché. La grande force d'aimant sur la surface de la bande, l’angle du champs magnétique ainsi que sa profondeur assurent l’efficacité supérieure de la séparation des fractions métalliques fines (< 5 mm) ainsi que des fractions moyennes. Dans bien des cas, jusqu'à 30 %.


Séparateur à courant de Foucault mobile

Aimants à tambour

La ligne inclut un aimant à tambour pour la séparation de particules ferromagnétiques (Fe) ou paramagnétiques et faiblement magnétiques dans un flux de matériaux en vrac. Ces aimants sont polyvalents et traitent des capacités élevées, vu que le tambour tourne en continu, et sépare et évacue de manière complètement automatique les particules de fer. L’insertion compacte permet d’utiliser de tels aimants dans des endroits où il y a trop peu de place pour des aimants de suspension ou overband. Ces aimants trouvent leur application spécifique dans des flux contenant beaucoup de fer. Les parois épaisses du tambour résistent mieux aux chocs des nombreuses particules de fer que la bande en caoutchouc d’un aimant overband, par exemple.


Aimant à tambour

L'economie circulaire

Goudsmit suit de près les tendances du marché, et constate que les flux de recyclage, tels que les ASR (résidus de déchiquetage d’automobiles), les métaux, le bois, et les déchets de construction et de démolition, sont séparés dans des fractions toujours plus petites. Il y a quelques années, ces fractions étaient difficiles à séparer les unes des autres et, par conséquent, elles étaient traitées comme des résidus. Grâce aux concasseurs, broyeurs et tamis perfectionnés, ces matériaux peuvent être livrés à des séparateurs magnétiques et à courant de Foucault. Cela permet une meilleure récupération des fractions métalliques.

Le but est de créer des mélanges métalliques intéressants pour l’industrie métallurgique et les fonderies. Le profit des métaux est supérieur lorsqu’ils sont plus purs. Il est également très important de récupérer un maximum de métaux, en particulier des métaux non ferreux, et de les ramener dans l’économie. Ceci est plus économique que la fabrication de nouveaux métaux. C’est pourquoi l’utilisation de séparateurs de métaux contribue à une économie circulaire.


Séparateur à courant de Foucault mobile

Sortatec

En Allemagne, Goudsmit Magnetics collabore avec Sortatec GmbH à Düddenbüttel. Cette société a de nombreuses années d’expérience dans la construction et la mise en œuvre d'installations de transformation complètes et clé en main, notamment pour les scories d’incinération des ordures ménagères. La combinaison de la connaissance des aimants et de la connaissance de la pratique sur le terrain permet de proposer des solutions conceptuelles et des applications autonomes au secteur du tri.