Les filtres sont appliqués…

Un aimant permet de réutiliser la grenaille de sablage

Qu’il s’agisse de carrosseries, de constructions, de machines, de cuves, de jantes ou de ponts, ces produits variés ont une chose en commun : le traitement qu’ils subissent pendant la fabrication ou l’entretien : le sablage. Le sablage est un traitement de surface de matériaux durs pendant lequel de la grenaille est soufflée contre une surface à l’aide d’un compresseur et d’air comprimé.

 Cette opération a un effet abrasif et permet d’éliminer notamment la rouille, la peinture ou d’autres salissures sur l’acier, les métaux non-ferreux, l’asphalte, les matériaux pierreux et d’autres surfaces. Il y a des milliers de produits de projection avec lesquels on peut atteindre un tel effet. Ainsi, il y a, par exemple, le sable, les granulés céramiques, les microbilles de verre, la grenaille de scories de fusion, de fonte ou de sablage.

aimant à tambour pour grenaille de sablage



LE PROCESSUS

J’ai demandé à mon collègue Henk Verkolf comment on procède pour nettoyer la grenaille de sablage. Henk : « La grenaille utilisée peut être rendue réutilisable en utilisant un aimant à tambour. Celui-ci sépare la saleté, telle que des restes de peinture et de la rouille, dans le produit de projection magnétique. Les aimants à tambour sont également utilisés par des entreprises qui sablent de l’acier (inoxydable). Ces aimants séparent alors la grenaille métallique de la grenaille non-métallique (comme la grenaille céramique), après quoi celle-ci est à nouveau utilisable. La grenaille de sablage peut cependant devenir légèrement magnétique et ainsi bloquer la bouche de projection. Afin d’éviter ce problème, on utilise un système de démagnétisation qui supprime le magnétisme dans la grenaille et empêche ainsi l’agglomération du produit de projection. Dès que la grenaille est passée dans le tunnel de démagnétisation, elle est réaspirée vers l’équipement de sablage via un tuyau où elle est à nouveau utilisable. En d’autres termes : l’utilisation d’un aimant à tambour prolonge la durée de vie de la grenaille et évite que les utilisateurs projettent des particules sales sur des surfaces propres.»

AIMANT À TAMBOUR

Henk poursuit : « L’avantage d’un aimant à tambour est que la déferrisation peut avoir lieu dans un processus continu. Il n’est pas nécessaire d’arrêter le flux de produit pour retirer les particules magnétiques. De plus, le produit entre directement en contact avec l’aimant. L'aimant attire les particules magnétiques qui se trouvent dans le produit. Le tambour entraîne les particules attirées vers le bas du tambour. Les particules magnétiques y sont relâchées et peuvent alors être captées et/ou évacuées. »

TUNNEL DE DÉMAGNÉTISATION

La grenaille de sablage est un matériau magnétiquement conducteur. Après le contact avec l'aimant à tambour, elle peut donc présenter un magnétisme indésirable et s’agglomérer. En faisant passer la grenaille dans un tunnel de démagnétisation immédiatement après le passage dans l’aimant à tambour, le magnétisme est supprimé et le matériau est à nouveau parfaitement utilisable. Dans les processus de production, les aimants offrent souvent une solution. Cependant, dans le cas ci-dessus, le magnétisme est indésirable et pour ce problème aussi, Goudsmit propose une solution pratique.



tunnel de démagnétisation