Les filtres sont appliqués…

Électroaimant durable à tambour pour l'élimination de particules de fer grossières

Goudsmit a développé récemment une nouvelle série d’électro- aimants à tambour en vue de séparer les particules de fer grossières provenant de flux de produits qui contiennent des particules de fer nombreuses, de grande taille et coupantes. Dans ce type de situations, un overband à aimant ne suffit pas en raison de l’usure élevée des bandes. Ces électroaimants à tambour conviennent entre autres pour les machines traitant les métaux, comme les broyeurs de voitures et d’équipements de confort, qui extraient le fer directement en une ou même deux étapes du produit déchiqueté. L’aimant a 3 états ; Eco-power, Nominal-power et High-power et consomme moins de courant pour des tâches moins lourdes. Un surplus de puissance s’obtient par un simple réglage. Ceci explique la durabilité des électroaimants à tambour.

 

Goudsmit Magnetic Systems a développé récemment une nouvelle série d'électroaimants à tambour. Ces produits permettent de séparer des particules grossières ferromagnétiques (souvent du fer) dans les flux de produits qui contiennent des particules de fer beaucoup plus grosses et plus acérées.  L'overband à aimant n'est pas approprié en raison de l'usure trop rapide des bandes. Les nouveaux électroaimants à tambour sont utiles par exemple pour les entreprises de traitement des métaux, comme les shredders pour ferrailleurs automobiles, pour éliminer directement le fer du produit broyé en une ou éventuellement deux étapes.

L'aimant possède trois réglages : Eco-Power, Nominal-Power et High-Power. Il consomme par conséquent moins de courant pour un travail moins lourd. S'il faut davantage de puissance, le réglage de l'aimant peut être modifié. Les électroaimants à tambour sont par conséquent d'un usage très durable

Cet aimant à tambour est conçu pour générer un champ de capture profond et obtenir un produit de déchet ferreux propre ce qui augmente sa valeur marchande. L’aimant est placé bien au-dessus de la goulotte vibrante alimentée par la déchiqueteuse et l’évacuation des particules de fer se fait par le dessus. Cette étape peut être répétée pour nettoyer davantage les fractions ferreuses déjà séparées, ce qui produit une qualité de déchet ferreux encore plus belle.

Exécution

Les électroaimants à tambour de ce type doivent être forts et robustes, étant donné que leur charge de travail est énorme (particules de fer en grand nombre, grossières et coupantes). L’enveloppe est d’un matériau résistant à l’usure. Goudsmit recourt à un acier au manganèse fort épais pour l’enveloppe et les transporteurs. Une couche d’usure supplémentaire entre les transporteurs fait également partie des possibilités. L’optimisation et la saturation de l’acier par rapport aux bobines magnétiques sont développées au maximum, ce qui a pour effet de générer un champ magnétique très fort.

Les aimants à tambour ont un format de Ø1500x2000 mm et une puissance maximale de 15 kW. Pour des déchiqueteuses un peu plus petites, on peut se contenter d’une dimension de Ø1000x1200 mm et d’une puissance de 5,5 kW. Ce type d’aimants à tambour convient pour des fractions jusqu’à maximum 220 mm et 50 tonnes par heure, selon la situation spécifique.

Domaine d’application

Flux de broyage, ordures ménagères, déchets WEEE, scories d’incinération/mâchefers, mineraux, traitement du bois.