Les filtres sont appliqués…

Aimant filtre des particules magnétiques faibles dans des produits alimentaires

À la bourse Solids 2013 qui se tient à Rotterdam, Goudsmit (Stand A1017) lance un nouveau type d’aimant. Cet aimant clean-flow semi-automatique est composé de barres magnétiques et filtre des particules métalliques faiblement magnétiques et très petites (à partir de 30 mHu) dans des produits alimentaires entre autres. Des particules inférieures à 1 mm ne sont en effet pas reconnues par un détecteur de métaux et demeuraient présentes dans le produit.

À la bourse Solids 2013 qui se tient à Rotterdam, Goudsmit (Stand A1017) lance un nouveau type d’aimant. Cet aimant clean-flow semi-automatique est composé de barres magnétiques et filtre des particules métalliques faiblement magnétiques et très petites (à partir de 30 mHu) dans des produits alimentaires entre autres. Des particules inférieures à 1 mm ne sont en effet pas reconnues par un détecteur de métaux et demeuraient présentes dans le produit.

Le système atteint une valeur magnétique maximale de 11.500 Gauss, tandis que la valeur minimale ne descend jamais en-dessous de 700 Gauss. De ce fait, l’inox RVS 316 peut être également éliminé. L’aimant est prévu pour des conduites verticales à chute libre dans diverses industries et requiert une hauteur d’installation basse de 150 mm. Dans la perspective du développement de ce système, l’entreprise –en collaboration avec ses clients- a élaboré un test standard en vue de mesurer l’efficacité des aimants en relation avec des produits contaminés par du métal. Ceci permet de comparer entre elles les différentes solutions magnétiques et de parvenir ainsi à un choix judicieux.

 

Aimant
L’aimant auto-nettoyant Cleanflow est constitué de deux rangées de fortes barres magnétiques Neoflux® montées l’une sur l’autre. De ce fait, le produit touche toujours l’aimant. Les barres magnétiques se composent d’aimants Neoflux® (Néodyme-Fer-Bore). On atteint ainsi une valeur magnétique de 11.500 Gauss.

Nettoyage
Le cycle de nettoyage peut démarrer après l’arrêt du processus de production. Au cours de ce cycle, les barres magnétiques sont sorties du flux de produit, pour qu’on puisse ensuite les nettoyer pneumatiquement. Les particules de fer se détachent et disparaissent dans le canal de déchets. Après le nettoyage, on remet les éléments magnétiques en position et la production reprend.