Les filtres sont appliqués…

Les calculs MEF prouvent la force d'aimant

Grâce au logiciel de calcul magnétique récemment acquis, Martijn Leskens, ingénieur R & D chez Goudsmit Magnetics, démontre à l’aide de la méthode des éléments finis ou MEF comment un produit se comporte dans un système magnétique et quelles sont les performances magnétiques. Martijn : « Les calculs magnétiques permettent d’efficacement optimiser les performances des produits. Ils nous permettent notamment de prédire plus précisément comment un aimant se comportera en termes de profondeur du champ magnétique ou de densité

de flux magnétique et en termes de force sur un autre objet (ferromagnétique). Nous pouvons également estimer l’efficacité de la séparation de particules en acier (inoxydable) dans des flux de produit sous forme de poudre, de gaz ou de liquide, tels que nous les retrouvons par exemple dans l’industrie alimentaire. Pour cela, nous utilisons le programme de calcul Comsol. Celui-ci s’approche beaucoup de la pratique. »

Densité de flux.filtre magnétique


« La vidéo ci-dessous montre comment les particules en acier et en acier inoxydable dans le produit, qui est de l’eau ici, mais ce serait identique pour un produit alimentaire liquide, se comportent dans le filtre magnétique, comment ils traversent le champ magnétique et sont capturés. Cela permet de connaître l’efficacité du champ magnétique et l’influence des propriétés magnétiques sur l’efficacité de séparation, mais aussi sur la taille des particules à capturer et sur le profil de flux. La pollution métallique doit traverser le champ magnétique. Nous démontrons cela à l’aide de calculs. En comparant plusieurs vidéos, nous pouvons également démontrer la différence dans l’efficacité de séparation suite à la taille des particules. »



Densité de flux

Pourquoi est-ce si important de démontrer l’efficacité de la séparation ? C’est une question que nous avons posée à Guy Mutsaerts, un expert dans le domaine des aimants pour l'industrie alimentaire. Guy : « Cela vous donne une idée de la performance de votre système magnétique.Nous savons que pour capturer du fer, il faut au moins 155 gauss et pour l’acier inoxydable 304, au moins 1100 gauss. Cette simulation permet de voir si ces valeurs sont théoriquement atteintes. Nous testons actuellement la théorie par rapport à la pratique afin d’atteindre une garantie de séparation définitive. Ces tests prennent beaucoup de temps. Nous avons nous-mêmes défini une exigence minimale de >300 gauss pour la capture des particules ferreuses. Goudsmit est le seul fournisseur d’aimants au monde qui applique ce programme pour les calculs magnétiqueset qui peut donner cette garantie. »


Calculs magnétiques

Guy poursuit : « En ce qui concerne la mesure de la valeur magnétique, nous ne conseillons pas uniquement la densité de flux adéquate. Le nettoyage et la version sont également des critères importants. Par exemple, lorsque les aimants ne sont pas entourés de tubes en acier inoxydable (systèmes de pôles ouverts), ceux-ci rouillent et des bactéries prolifèrent entre les aimants. Le fonctionnement est également influencé par la distance entre les barres. Celles-ci sont souvent placées de manière plus espacée pour obtenir une grande capacité. Cela crée un vide dans le champ magnétique, ce qui empêche d'attraper les particules de fer. Pour éviter ce problème, je prône l'inclusion de la densité de flux minimale dans les spécifications HACCP dans l’industrie alimentaire. En effet, c'est la valeur minimale de densité de flux qui détermine s'il est possible d'attraper une particule de fer. »


barre magnétique.particules de fer


Goudsmit garantit à l’aide de calculs que même des particules de fer minuscules sont capturées dans des produits alimentaires, comme du sucre, par exemple.

Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à contacter :

Martijn Leskens - Ingénieur R&D :

Guy Mutsaerts - expert en filtration magnétique :