Élimination de résidus d’acier à l’aide d’aimants

Magnetic slide conveyor

Goudsmit a exposé cette année au salon Industrie de Paris un convoyeur à glissement ; il s’agit d’un convoyeur à bande clos qui fait remonter des pièces en acier sans déplacement apparent de la bande. Dès que je l’ai vu, des questions me sont venues à l’esprit. Je les ai posées à Erik Nabben, spécialiste dans le domaine de la manutention magnétique.

Comment choisir entre un convoyeur magnétique ouvert et un convoyeur magnétique clos ?

Erik : « La plupart des systèmes de transport sont ouverts. Un convoyeur magnétique ouvert se compose d’une courroie exposée avec des rouleaux et des guides ouverts, ainsi que des roulements et des pièces rotatives à l’extérieur. Ces systèmes ouverts traditionnels sont parfaits pour certaines applications spécifiques, telles que des produits non fabriqués en acier. Mais dans certains environnements, ils peuvent aussi constituer une phase vulnérable du processus de production. À la suite d’un choc ou d’une chute, par exemple, la bande peut être endommagée. Ou bien, et cela est encore plus difficile à maîtriser, de la poussière et des particules peuvent s’accumuler entre les composants et provoquer une usure. »


Aucune pièce rotative
« Les convoyeurs magnétiques clos ou convoyeurs magnétiques fermés ne connaissent quasiment pas ce problème : il n’y a pas de pièces rotatives montées à l’extérieur, aucune des parties potentiellement vulnérables n’est exposée ou sans protection. Nous pouvons même adapter sans problème les systèmes à une immersion totale dans des bains d’huile ou de rinçage. Nous livrons environ 20 % des convoyeurs clos dans cette version. »

 

Pour diverses industries de transformation de l’acier
Erik continue : « Les convoyeurs clos peuvent être utilisés dans divers secteurs, y compris dans toutes les entreprises de transformation de l’acier ou des tôles d’acier, telle que les sociétés de tournage et de fraisage, ainsi que les usines de clous, de vis et de boulons. Les convoyeurs clos sont particulièrement adaptés à ces applications, car ils peuvent être placés dans des bains d’huile ou de refroidissement. De plus, les convoyeurs clos sont relativement plats et donc faciles à intégrer dans des installations existantes.

Quelques bons exemples d’utilisateurs sont WEMO, fabricant de machines de profilage ; SKF, fabricant réputé de roulements à billes (également connu sous le nom « NN Netherlands ») et Andritz, entreprise spécialisée en génie des procédés. »


De multiples solutions
Selon Erik, les convoyeurs clos magnétiques ou transporteurs à glissement ne constituent pas la seule solution pour le transport de produits métalliques. Parfois, d’autres solutions sont plus appropriées. Erik : « Il est inutile d’utiliser un convoyeur clos pour des produits qui sont faiblement magnétiques ou non magnétiques. En fait, c’est la principale limite de cette technologie magnétique.

De plus, le budget d’acquisition est souvent plus élevé. Mais cela est contrebalancé par le fait que l’usure est nettement plus faible avec le système fermé. Les convoyeurs clos standard sont normalement pourvus d’une plaque en acier inoxydable lisse ou ondulée. Pour l’élimination de produits abrasifs, nous utilisons des plaques coulissantes spéciales, par exemple en acier au manganèse. Celles-ci sont plus résistantes et s’usent encore moins. »

Erik Nabben est Directeur commercial Manutention chez Goudsmit Magnetic Systems B.V. ; il conseille les entreprises en matière de solutions pour le transport interne ou la fixation temporaire de produits ou de matériaux en acier.