Sablage humide

Le sablage humide est un traitement de surface écologique qui permet d’améliorer l’hygiène des surfaces en acier inoxydable. Ceci est particulièrement recherché pour certains flux de poudre du secteur alimentaire.

Sablage humide et EHEDG

Le sablage humide utilise une combinaison d’eau et d’agent de projection.

La surface est traitée sous pression. Les capacités d’adhésion sont alors considérablement améliorées. Cette technique rend les surfaces en acier inoxydable plus hygiéniques qu’avec le polissage, par exemple.

 

Ce processus convient bien aux dispositifs utilisés dans l’industrie alimentaire, tels que les séparateurs magnétiques, pour lesquels les exigences de finition sont extrêmement élevées. Pensons par exemple au traitement des poudres.

 

Le sablage humide permet d’assurer :

  • une importante diminution de la formation de bactéries et des contaminations microbiennes dans votre processus de production ;
  • une résistance optimale à la corrosion ;
  • une amélioration considérable de la nettoyabilité.

Directives de l’industrie

Le sablage humide répond aux directives de l’industrie.

Avec le sablage humide, les séparateurs magnétiques conviennent parfaitement à l’industrie alimentaire. Les séparateurs magnétiques de Goudsmit Magnetics sont conformes à toutes les directives applicables à cette industrie, telles que EN1672-2, EN ISO14159, 2006/42/EC, (EG)1935/2004 et EHEDG.

 

La cabine de sablage humide de Goudsmit Magnetics a été construite par Rössler et développée en collaboration avec TNO (institut néerlandais pour la recherche scientifique appliquée). Elle n’est utilisée que pour les produits Goudsmit.

Les processus comparables sont le Purefinish, développé par Rössler, et le traitement de surface hygiénique, développé par le groupe Stainless Solutions et Viwateq.

Recherche de TNO

Une récente étude de l’institut néerlandais TNO révèle que ce n’est pas la valeur de la rugosité des surfaces (Ra) mais l’indice de rétention du sol (SRI) qui est le facteur déterminant pour la quantité de protéines résiduelles.

Ceci est une valeur clé pour l’ensemble de la surface. Plus l’indice SRI est faible, moins il y a d’adhésion, et donc moins il y a de produit résiduel.

 

Selon TNO, certaines bactéries adhèrent mieux à des surfaces particulièrement lisses (valeur Ra ≤ 0,2 µm). Par conséquent, lors du processus de sablage humide, la surface « trop lisse » est rendue légèrement rugueuse, pour répondre à ces propriétés idéales. La valeur Ra finale est d’environ 0,3 à 0,6 µm.

Sablage humide ou projection à sec

Comparaison entre le sablage humide et la projection à sec

Lors de la projection à sec, par exemple avec la projection de microbilles de verre, la surface est éventrée par les impacts du produit de projection. La pièce est alors propre, mais en raison de la structure ouverte créée, elle est sensible aux rayures, à la corrosion et à l’adhésion de saleté.

 

Le sablage humide est un processus de projection beaucoup moins agressif que la projection à sec. Le sablage humide utilise des éléments abrasifs plus fins. Les impacts sont uniformément répartis par l’effet amortisseur de l’eau, ce qui donne une finition beaucoup plus égale et fermée. Ce traitement « vert » présente aussi l’avantage de ne pas utiliser de produits chimiques nocifs pour l’environnement.

Dry versus wet blasting EN | Goudsmit Magnetics